Production audiovisuelle et écologie : les bonnes pratiques

Production audiovisuelle et écologie : les bonnes pratiques

Quand on sait que rien qu'en France, l'industrie audiovisuelle libère plus d'un million de tonnes de CO2 dans l'atmosphère (environ 400 000 allers-retours Paris / New York en avion), on se pose des questions.

Aujourd'hui plus que jamais, les méthodes dans la production audiovisuelle doivent évoluer au profit du développement durable. Alors, comment faire pour être plus responsable écologiquement dans notre industrie ?

On y répond ici.

1) Éviter le gaspillage 🍽

La fabrication d'un film requiert d'importants flux d'énergies, d'humains, de matériels et de déchets. Il est donc fondamental de les identifier, et d'analyser comment minimiser leurs impacts sur la création du produit. Voici en quelques points les premiers réflexes à adopter.

1.a) Limiter l'impression papier 🌲

Sur un tournage, la consommation du papier y est importante. On imprime généralement des feuilles de routes pour tout le monde, mais aussi les scénarios, panneaux et fiches de contact. Tout ceci peut être visualisé numériquement !

Optez pour un fichier "PDF" à enregistrer sur votre smartphone, et gardez les versions papiers seulement si c'est vraiment nécessaire. Pour cela, demandez à chacun des intervenants sur le tournage s'il préfère avoir une version papier ou numérique. Vous serez sûrement surpris du résultat !

1.b) Être économe sur les consommables 🔋

Encore trop souvent sur les tournages, on retrouve trop de vaisselle jetable et à usage unique : gobelets, assiettes, capsules, couverts... et la plupart sont finalement jetés. Ces mauvaises habitudes sont souvent dues au fait que les productions n'ont pas de visibilité sur leur prochain tournage, ni où il aura lieu. Dans l'inconscient collectif, on estime aussi qu'être écolo coûte plus cher, mais ceci est faux.

En moyenne, 5 gobelets sont utilisés par personne et par jour, préférez des éco-cups ! Les assiettes et couverts en bois ou en carton peuvent être également soit réutilisés, revendus ou recyclées à la fin de chaque projet. Des associations de récupération peuvent être d'excellents partenaires pour vos tournages.

L'un des éléments les plus polluants sur un tournage, c'est l'électricité, et plus particulièrement les groupes électrogènes. Ces derniers sont très souvent utilisés sur des plateaux, notamment pour leur praticité, et restent un énorme consommateur de gaz, ou de pétrole.

Pour éviter leur utilisation, plusieurs solutions s'offrent à vous : Premièrement, programmez une installation par connexion au réseau. Cela demande plus d'organisation car les démarches peuvent être longues, puisqu'il faut faire une demande de branchement spécial à un fournisseur d'électricité, si le tournage a un besoin important de voltage. Ceci étant, le raccordement au réseau peut être, dans certains cas, impossible.

D'autre part, des groupes électrogènes solaires existent, et peuvent être très efficaces. Leur utilisation est néanmoins complexe en cas de mauvais temps ou de tournage de nuit.

Si malgré toutes ces alternatives, vous ne pouvez vous passer de groupe électrogène, essayez au maximum de réduire la puissance énergétique demandée sur votre plateau : favorisez les lampes à technologie LED ou HMI, beaucoup moins consommatrices en énergie ! Idem pour les piles, adoptez-en des rechargeables.

1.c) Bannir le gâchis alimentaire 🥕

Sur un tournage, il est important que toute l'équipe ne manque de rien. Les conditions peuvent être difficiles, le temps long... manger et boire deviennent des temps importants. Or, il ne faut pas voir trop grand pour autant.

Pour être écolo et se nourrir et s'hydrater à sa faim :

- Achetez des produits avec un minimum d'emballage

- Privilégiez les produits vendus en vrac, ou en grand format

- Privilégiez l'eau du robinet, des fontaines, ou amenez votre gourde

- Briefez les artistes et techniciens, proposer un catering éco-responsable

- Informez-vous sur le jour de collecte des éboueurs à proximité

- Renseignez-vous sur votre prestataire alimentaire (produits locaux de saison ? Circuits courts ?)

- Donnez vos restes à des associations ou des gens dans le besoin

Des gestes simples et parfois solidaires, comme c'est le cas avec l'émission Top Chef d'M6, où tous les produits non-consommés sont directement reversés à la Croix Rouge française.

1.d) Choisissez le tri sélectif ♻️

Installez des poubelles de façon à pouvoir trier les déchets un peu partout sur le plateau, et facilitez l'évacuation des eaux usées. Mandatez l'équipe de production et de régie pour nettoyer le site à la fin du tournage, de sorte à ne pas impacter la faune et la flore qui vous entourent. Forcément, le tournage a un impact non-négligeable sur la nature, notamment avec les mouvements constants des équipes, la chaleur des projecteurs, le bruit... Difficile d'éviter cela.

Or, il est nécessaire de sensibiliser les équipes à l'impact qu'ils ont sur l'environnement, en les responsabilisant et en les préparant au mieux.

secoya_ecotournage_33195934_215049292434520_6192384749592379392_n.jpg

© Instagram @Secoya_ecotournage

2) Limiter les déplacements 🚗

Ce point mérite un chapitre à lui seul : Transporter des humains et du matériel est, en termes de logistique, économique, écologique, encore trop compliqué dans cette industrie.

Cela est très coûteux en temps : repérage, tournage sur plusieurs jours, rapatriement... mais aussi économiquement parlant. En effet, on inclut ici les frais de déplacements, mais aussi de logement et de restauration.

Tous ces facteurs font que l'organisation d'un tournage est une vraie discipline sportive. Aussi, il n'est pas rare de missionner une équipe parisienne pour se déplacer en région, que ce soit parce que vous avez l'habitude de travailler avec cette équipe en particulier, ou parce que vous n'avez pas le temps de trouver une nouvelle équipe sur place.

Une solution est d'avantager le co-voiturage ou le train, aux dépens de l'avion ou d'une multitude de mini-bus. Si vous pouvez tourner près de chez vous, ne cherchez pas à aller plus loin !

Et surtout, si le déplacement est nécessaire, ne faites voyager que les personnes vraiment indispensables. Car oui, nos régions ont du talent ! Faites confiance à des techniciens, voire des équipes locales ! Confectionnez les décors à proximité du lieu de tournage, louez du matériel sur place.

Chez Onstage, nous avons des talents partout en France, et nous proposons une vraie solution aux porteurs de projets et aux recruteurs de l'audiovisuel.

Vous avez un projet en région, ou hors de votre ville ? Nous vous trouvons les personnes les plus adaptées à votre demande, et ce à proximité de l'endroit où doit se tenir le projet.

Exemple : une entreprise parisienne a une captation d'évènement à effectuer pour l'une de ses antennes, en Bretagne. Plutôt que de mandater une personne de votre réseau, testez notre solution.

Cela vous coûtera moins cher, vous gagnerez du temps, et l'empreinte carbone pour ce projet sera bien moindre par rapport à un aller-retour de Paris. De quoi avoir la conscience tranquille.

Vous êtes une entreprise à la recherche d'un freelance ou d'une agence ? RDV ici.

Vous êtes une maison de production qui recrute des intermittents ? RDV là.

3) Réutiliser les décors et costumes 🏡

Bien sûr, cela dépend forcément de la taille du projet, et de sa durée. Sans surprise, les grosses productions américaines sont de très gros pollueurs. En 2006 par exemple, la production audiovisuelle rentre 2ème au classement des industries les plus polluantes de Californie, juste derrière le pétrole.

S'agissant des producteurs américains, certains montrent toutefois l'exemple. Matrix Reloaded a par exemple recyclé 11 000 tonnes de décors, et les régisseurs de Jurassic World ont cédé toutes leurs plantes et arbres de décoration à un institut.

À ce jour, diverses solutions existent. Tout d'abord, il est nécessaire de favoriser la location à l'achat direct. Les projets se multipliant, il n'est plus rare de pouvoir trouver des costumes de chevaliers, de danseurs de disco ou certains décors spécifiques à louer pour votre projet. Partez du principe que tout as déjà été fait ! Des groupes Facebook propres à la régie et aux décors peuvent être rejoints pour effectuer vos demandes.

Pour les grosses productions, incitez votre public à l'achat de costumes utilisés pendant le film : par une vente aux enchères, par un concours ou un don à une association.

Si vous avez des décors et des costumes à créer, avantagez les circuits courts et les productions locales, c'est-à-dire proche de votre lieu de tournage.

Si vous deviez retenir une chose de cet article finalement, c'est la règle des 3 R : Réduction - Réutilisation - Recyclage.

4) Sensibiliser 📣

On le sait, changer ses habitudes prend du temps, surtout collectivement. Or, c'est le rôle des producteurs d'aujourd'hui et de demain, mais aussi des chefs d'équipe, de rallier les intervenants à la cause pour le climat.

Les collectivités doivent aussi y mettre du leur, et c'est déjà le cas ! Depuis 2018, la région Ile-de-France a instauré un « éco-bonus », allant de 25 000 à 100 000 euros, pour les projets de films qui appliquent une stratégie verte.

Finalement, beaucoup de ces procédés se pensent lors de la pré-production. C'est à ce moment-là que l'on doit penser aux méthodes à mettre en place pour préparer un film en éco-conception. Ces normes peuvent bouleverser l'organisation d'un tournage.

C'est pourquoi nous vous invitons à vous accompagner d'un "éco-manager". L'éco-manager est indispensable à la bonne conduite et réussite d'un tournage vert. Il est là pour trouver des solutions écologiques, . Amis producteurs, nous vous préconisons sérieusement de vous rapprocher de Secoya, le spécialiste de l'éco-tournage. Ils mettent aussi à disponibilité de leur client un annuaire de prestataires locaux et éco-responsables pour vous aider dans vos démarches.

Evidemment, il existe bien d'autres méthodes à adopter et les éco-managers, véritables experts, pourront vous guider et compléter cet article. Si vous avez des tips, ou des idées pour être plus éco-responsable dans ce milieu qu'est l'audiovisuel, parlons-en !

Allez, bon chance.